Une éolienne permet de transformer l’énergie du vent en énergie électrique.

En soufflant, le vent fait tourner les 3 pales du rotor. Ce dernier entraîne à son tour une génératrice, située dans la nacelle, produisant de l’électricité.

L’ensemble des éoliennes d’un même parc est raccordé, par un réseau de câbles souterrains, à un poste de livraison, qui collecte l’ensemble de l’énergie produite. Elle est ensuite acheminée via un câble souterrain vers le réseau public d’électricité (poste source Enedis ou RTE) et donc vers les consommateurs.

Schema-eolienne1.png

Schéma de principe d'une éolienne

Source : ADEME

Le saviez-vous ?

  • Les pales d’une éolienne peuvent s’orienter pour s’adapter à l’orientation du vent.

 

  • La puissance d’une éolienne peut aller jusqu’à environ 8 MW. Les plus puissantes sont souvent destinées à être installées en mer. A terre, la puissance des éoliennes est généralement comprise entre 2 et 5 MW.

 

  • L’éolienne tourne lorsque la vitesse du vent s’établit entre 15 et 90 km/h. Au-delà de cette vitesse, l’éolienne s’arrête automatiquement pour des raisons de sécurité.

Comprendre-leolien.png

Source : Guide de l’étude d’impact des projets éoliens – 2010
rapport d'échelle non représentatif

Schéma d'un parc éolien